L’ONG allemande Germanwatch associée au New Climate Institute vient de publier le classement 2022   des principaux émetteurs de gaz à effet de serre (GES). Dans ce classement des nations les 3 premières places sont restées vides, faute de pouvoir trouver des pays aux ambitions suffisantes en matière de réduction des émissions. La Suisse se classe cette fois au 15ème rang, en recul d’une place par rapport à l’année précédente. La position de la Suisse s’explique par ses émissions relativement limitées de GES. Par contre le classement est nettement moins bon lorsqu’on considère les énergies renouvelables (22ème rang) ou la politique climatique (36ème rang). Le recul est particulièrement marqué dans ce dernier domaine (25ème rang l’année précédente) et s’explique semble-t-il par le rejet par le Peuple de la modification de la loi sur le CO2.

De son côté le WWF Suisse, qui vient de publier un communiqué   à ce sujet, considère que cela n’est pas assez négatif et place la Suisse au 51ème rang. Ce résultat détestable devrait aider le bon peuple et ses autorités à prendre les bonnes décisions. De mon côté je vais relire le rapport car je n’ai pas lu les mêmes chiffres.

pot d'échappement
pot d’échappement