La Chancellerie fédérale vient de publier un nouveau projet d’initiative populaire dont la récolte de signatures peut débuter et s’étendre jusqu’au 14 août de cette année.

L’idée de base est que tant que le taux d’auto-approvisionnement de la Suisse en électricité ne dépassera pas seuil déterminé, la Confédération devra promouvoir les énergies renouvelables en les faisant passer avant tous les autres facteurs politiques, notamment en terme de protection de l’environnement.

Le texte de l’Initiative populaire fédérale « . Chaque kilowattheure indigène et renouvelable compte!» est lancé par les défenseurs de la micro-hydraulique sans toutefois définir les énergies renouvelables de manière exhaustive. Elles comprennent donc les énergies éoliennes qui soulèvent beaucoup plus de résistances que le solaire ou l’hydraulique. Les initiants ont jusqu’au 14 août 1954

Palais fédéral, Berne
Palais fédéral, Berne
Palais fédéral, Berne
Palais fédéral, Berne